Nos chers voisins

Nos chers voisins

Critique : Falcon & le Soldat de l'Hiver - Disney+

Critique
Critique : Falcon & le Soldat de l'Hiver - Disney+

Attention, risques de spoilers si vous n'avez pas fini/vu la série.

Falcon et le Soldat de l'Hiver raconte les aventures de Sam/Falcon (Anthony Mackie) et Bucky/ Le Soldat de l'Hiver (Sebastian Stan) quelques mois après la fin d'Endgame. Quand un groupe terroriste veulent que le monde redevienne comme avant le blip de Thanos, les deux super-héros vont devoir s'allier pour les battre. 

J'ai adoré cette série ! Les sujets abordés dans cette première saison sont hyper intéressants. On y parle de racisme, de politique corrompue, de rédemption, d'héritage. Des thèmes forts mais nécessaires et bien abordés. De plus, avoir une série centrée sur des personnages "secondaires" était hyper intéressant pour pouvoir plus s'y identifier. 

La série comporte de nombreuses scènes d'action vives ainsi que des moments plus calmes et là aussi la balance est équilibrée. Les décors sont hyper colorés et visuels, comme Madripoor ce qui donne une identité forte à la série. Là où j'étais un peu mitigée, c'est sur le dernier épisode. Il y avait beaucoup d'intrigues à clore et j'avais peur que tout ne soit pas solutionné. Le plus gros l'est, mais il reste encore des zones d'ombres encore irrésolues. 

Concernant les personnages, j'en ai adoré la plupart, à commencer par Bucky & Sam. Bucky a celui, qui pour moi, a la plus belle avancée dans son histoire. Être le Soldat de l'Hiver a été un traumatisme pour lui mais il fait en sorte de se racheter et de montrer que cette partie de lui est terminée, notamment grâce à Ayo (Florence Kasumba). Quant à Sam, on découvre la partie privée de sa vie, via sa famille et aussi le poids de l'héritage de Steve (Chris Evans). 

Le duo Sam/Bucky progresse au fur et à mesure, passant de deux super-héros qui ne semblent pas s'entendre à un duo solide et qui fonctionne à merveille. Pour Zemo (Daniel Bruhl), je trouve qu'il a volé la vedette à Sam et Bucky sur les scènes où il était présent et j'ai vraiment hâte de voir ce qu'il va se passer si on le revoit dans les films ou les séries Marvel parce qu'il a un potentiel dingue. 

Deux personnages qui m'ont extrêmement touchées : Isaiah et Mr Nakajima. Isaiah, le premier Captain America noir, qui n'a plus foi en l'Amérique et est persuadé que Sam ne peut pas remplacer Steve car le gouvernement est trop "raciste". Quant à Mr Nakajima, il m'a vraiment touché dans le dernier épisode, quand Bucky lui raconte la vérité sur son fils. Pour ces deux personnages, j'ai vraiment eu les larmes aux yeux à chacune des scènes avec eux. 

Passons aux personnages que j'ai le moins apprécié : Sharon (Emily Van Camp), John Walker (Wyatt Russell) et Karli (Erin Kellyman). J'ai toujours eu du mal à cerner Sharon et cette série ne déroge pas à la règle. On ne sait rien de ce qu'elle a fait depuis Civil War, à part qu'elle était en fuite depuis à Madripoor où elle fait du trafic d’œuvres d'art. Par contre, la scène post-générique m'a intriguée, j'ai hâte d'en savoir plus même si j'ai quelques théories. 

Quant à John Walker, j'ai eu du mal avec lui aussi, malgré qu'il soit complexe, torturé à cause de la guerre, et joue sur la ligne entre le bien et le mal. Mais le dernier épisode m'a fait changer d'avis sur lui car j'ai eu l'impression que la pression d'être le nouveau Captain était trop forte et que quand Sam a repris le flambeau, il s'est rendu compte que c'était la meilleure chose à faire. Et enfin, Karli... La chef des Flag Smashers m'a fait ni chaud ni froid, même si ses intentions semblent bonnes à la base mais j'aurais préféré que les Flag Smashers soient plus développés que ce qu'ils l'ont été. 

Dans l'ensemble, Falcon et le Soldat de l'Hiver était une très bonne série, avec un casting qui fait le job et qui permet d'étendre le champ des possibles pour les futures séries Marvel.